Il est facile aujourd’hui de cumuler de nombreux crédits jusqu'à ne plus pouvoir faire face...

Car même si les crédits bancaires sont de plus en plus regardant face à vos disponibilités financière, il n’en est pas de même pour les organismes spécialisé en prêt, notamment ceux des grandes surfaces qui ne sont pas très regardant face à vos facilités de paiement. Alors entre un achat et un autre les crédits de consommation s’accumulent, avec ceux de la voiture, du logement jusqu'à l’engorgement.

Arrive alors le jour ou vous ne pouvez payez toute vos charges en même temps soit les factures cumulées aux dépenses alimentaires et vos mensualités de crédit. Cette situation n’est pas si rare et peut arriver à tout le monde. D’autant que vous n’êtes jamais à l’abri d’une surprise chômage, accident, maladie ou même divorce.

Alors face à cette situation comment faire face ? Pour cela il existe des solutions et la meilleure est le rachat de crédit surendettement. Si vous pensez que vos difficultés sont temporaires un effort via des mesures personnelles peuvent suffire :

  • Demander de délais de paiement
  • Supprimer des charges inutiles
  •  Stopper vos achats prévus et abonnements en cours
  •  Vous séparer d’un bien coûteux par un plus économique, par exemple une voiture moins puissante et diesel à la place d’une essence.

Si vos difficultés sont trop sérieuses et dans le long terme il vous faut établir avec vos créancier un plan de redressement qui sera adressé à la commission de surendettement qui est gérée par la Banque de France. Faire appel aux organismes sociaux peut également vous épauler durant cette période, allez voir votre Mairie et demandez à la caisse d’allocation familiale.

En quoi consiste alors un rachat de crédit surendettement ?

Il s’agit de regrouper via une opération bancaire l’ensemble de vos crédits en un seul et gros crédit. Ainsi on va pouvoir recalculer l’échelonnement de ce crédit spécial et baisser suffisamment votre mensualité totale afin que vous puissiez la payer en accord avec vos possibilités financière réelles. Il faut savoir que cette réduction peut aller suivant votre cas de 30 à 65%, ce qui assez important et en tout cas suffisant pour vous sortir de l’impasse. Alors ne paniquer pas il existe toujours des solutions il suffit de s’y atteler.

Il est également possible d’ajouter au rachat de crédit une trésorerie supplémentaire vous permettant de régler au plus tôt vos dettes les plus pressantes : découvert bancaire, pour finir des travaux en cours, etc.
Le rachat de crédit est appliqué ici dans son cas extrême lors du surendettement mais il faut savoir que c’est aussi une opération courante si vous avez besoin de dégager de la trésorerie ou réinvestir votre argent.

Au final après le passage de votre rachat crédit surendettement vous aurez réussi à rééchelonner vos crédits, vous aurez une mensualité unique pour le remboursement avec une réduction de 30 à 65%, votre capacité d’épargne aura augmentée avec la possibilité d’avoir un trésorerie supplémentaire et vous conserverez votre compte bancaire actuel. Pas mal d’avantages donc voyons maintenant comment lancer la procédure.

Saisir la commission de surendettement

Depuis le 1 Août 1995 vous devez passez devant la commission de surendettement, il n’y a plus la possibilité de déposer directement le dossier au juge.

Ecrivez au secrétariat de la Banque de France le plus proche de chez vous afin de retirer une déclaration à remplir. Renvoyez-leur ensuite le dossier complété et accompagné des documents à fournir concernant TOUS vos créanciers (EDF, TELECOM, emprunt, attestation de loyer, etc.).

La commission de surendettement va ensuite vérifier la recevabilité de la demande et vous fera part ainsi qu’a vos créanciers de sa décision.

Votre dossier de surendettement est refusé

  • Si la demande est irrecevable vous pouvez encore contester la décision avant 15 devant le Juge de L’exécution par lettre recommandée avec accusé de réception.
  • Si la demande est OK vos créanciers peuvent alors contester votre surendettement toujours devant le juge de l’exécution.

Votre dossier de surendettement est accepté

La commission pourra alors vous demander à vous et à vos créanciers un entretien. Demander des précisions à tel ou untel et faire des demandes de renseignement auprès de tous les organismes d’état.

Ensuite soit vos créanciers et vous  même trouvez un accord devant la commission au plan de redressement établi. Soit il n’y a pas d’accord et vous vous en remettez aux recommandations de la commission et à ses mesures de redressement. La commission de surendettement peut aussi saisir le juge de l’exécution pour prendre des mesures d’exécution face à vos créanciers tant qu’il ne s’agit pas de créance alimentaire comme une pension alimentaire à payer par exemple.

Une fois le plan de surendettement établi et signé par toutes les parties vous devez bien sûr respecter toutes les conditions d’application mais vous verrez qu’elles sont raisonnables et dans vos possibilités d’action. Vous pouvez alors souffler et reprendre sereinement votre vie pour pouvoir enfin vous projeter dans l’avenir sans entraves.