Le financement cinématographique recquière des crédit importants, le cas particulier des courts métrage demandant certes un budget moindre mais lesur auteur accédant plus difficilement à la production.

Il faut savoir que par exemple le budget intermédaire pour une film de 20 minutes tourne aux alentours de 80000 €. La Maison du film court propose une plateforme de ressources et d'échanges.

http://www.maison-du-film-court.org/

Les aides au court métrage du CNC

Le Centre National du Cinéma et de l'image animée participe au financement de nombreux courts métrages par divers moyens et à tous les stades de la réalisation : écriture, production, promotion et diffusion. Certaines aides sont sélectives et sur dossier, d'autres sont automatiques.

http://www.cnc.fr/web/fr/court-metrage

Il s'agit ici d'aides nationales, auxquelles ont peut ajouter parfois le concours du Ministère de la Jeunesse et des Sports, du GREC (Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques), du PROCIREP (Société de producteurs de cinéma et de télévision) ou d'UNIFRANCE.

Il existe également des aides financières et des moyens de crédit au niveaux régional et européen, pour finir, les chaînes de télévisions et bien sûr le mécénat privé en général peuvent participer au financement de films courts.